50 ANS de JAZZ à Delémont

Rendez-vous le samedi 20 août pour une animation de rue dans la pure tradition des origines du jazz par deux orchestres fantastiques ayant déjà joué plusieurs fois à la Nouvelle-Orleans !


Affichette-50-ans-jazz-doc
1946, la guerre est finie. Les troupes d’occupation et en particulier les américains sont en Europe et les GI en permission se déplacent d’un pays à l’autre en trains spéciaux qui s’arrêtent aussi à Delémont. Le jazz déferle sur nos radios et les premiers disques 78 tours sont en ventes dans les magasins de musique.

Un petit groupe d’étudiants décident de créer ce qui sera le premier orchestre de jazz de Delémont. Autour de Charly Jacquemai, pianiste et banjo, se réunissent Charly Anker à la trompette, André Wanfluh au trombone, Pierrot Mockaer à la clarinette, André Brahier au saxo soprano, Riri Bueche à la contrebasse et Paul Bovée à la percussion, tous habitants Delémont. Le Steamboat Jazzband est né et jouera au restaurant de la Fleur-de-Lys durant les années suivantes en changeant de musiciens plusieurs fois pour se terminer en quartette en 1955.

Plusieurs autres orchestres verront le jour jusqu’en 1960 avec plus ou moins de durée, selon les départs de leurs musiciens pour raisons professionnelles.

En 1966, à l’instigation de Charly Jacquemai, établi à Aarau, une Jam Session réunissant une trentaine des anciens jazzmen de la région, en public, obtient un beau succès et la décision est prise de créer un festival de jazz annuel à Delémont ; il y en aura 13 réunissant jusqu’à neuf orchestres en une soirée, de 20h30 à 03h00 du matin.

Dix ans plus tard, en 1976, le Jazz-Club de Delémont ouvre ses portes dans les caves du premier château de Delémont, sous l’actuelle cour du château épiscopal et misent à disposition des mêmes organisateurs par les autorités communales de l’époque. Ces locaux étaient désaffectés et ne servaient plus que de dépôt de matériel pour les cours de répétitions de l’armée.

Remis en état par le comité du Jazz-Club formé pour l’essentiel des musiciens du Dixie Hot Six aidés de copains, ces locaux devaient voir défiler durant 38 ans et trois présidents successifs, Nicolas Carnat, Jean-Pierre Koenig et Jean Zbinden, presque tous les orchestres de jazz de Suisse ainsi que quelques pointures du jazz européen, de France, d’Angleterre et de Russie entre autres.

Repris en 2013 par l’association «Oui ! Monsieur» les locaux du Jazz-Club rebaptisés Musiu, Cave à jazz, continuent d’accueillir des orchestres de jazz traditionnel et de musique actuelle improvisée à raison de 8 concerts par saison en alternant les genres.

Ce Jubilé a pour objectif de rappeler aux delémontains et à tous les intéressés par ce genre de musique, que Delémont abrite un trésor que beaucoup d’autres localités lui envient. Nous sommes très fiers de posséder une tradition ininterrompue de jazz depuis 50 ans et, selon les orchestres qui viennent s’y produire, le meilleur public de Suisse.

sponsor50e

.