LADA OBRADOVIC PROJECT

Jazz contemporain

Concert le 25 mai 2018, à 20h30

Entrée 25 fr., Membres 20 fr., Apprentis 15 fr.
(Club BCJ : 5 fr. de réduction sur le prix d’entrée)

Après François Christe et Martin Perret, MUSIU accueille pour la troisième fois cette dernière année la performance d’un groupe de jazz actuel mis sur orbite par une batteuse ! Il s’agit, pour cet ultime concert de la saison 17-18, du quintet « LADA Obradovic Project ».

Ce groupe tout frais nous proposera les dernières vibrations du CD mis en boîte fin 2017 : « The portrait of a pregnant bumblebee »-le Portrait d’un bourdon engrossé- qui sortira de salle d’accouchement tout soudain, en juin 2018 !

Contrastant vivement avec l’animal du titre, la musique de LADA se caractérise par son énergie, sa volupté, son identité très forte et sa richesse polyrythmique. Cette musique taraude son ADN depuis longtemps, prenant forme au fil de ses études à Graz en Autriche, puis à Berne et à Lausanne entre autres riches expériences.  Ecoutons Lada:

« Le concept parle de la problématique sociale d’un être humain. Ces neuf pièces de musique, fortement enracinées dans un cycle, commencent par « Scream », une composition décrivant la guerre en Croatie telle que vécue comme enfant ».

Pour faire atterrir ce « bourdon engrossé » en douceur à MUSIÙ, il faudra bien le toucher de peaux subtil et soyeux de la percussionniste LADA, aidée en cette noble tâche par les mécaniciens de précision de son Lada Obradovic Project :
  • Maxime Berton (FR), ss, ts
  • Matthias Legner (AT), vibraphone
  • David Tixier (FR), piano rhodes
  • Miha Koren (SLO), b
  • Lada Obradovic (CRO), batterie, compositions

Sa conception de la musique ? « The music is a painting of life, a vision of the world, a scream transcending the sounds of the univers »

Avec David, elle forme le « Obradovic-Tixier Duo », ouvert sur l’électronique, avec lequel elle parcourt le monde entier.

Lada  est aussi batteuse du David Tixier Trio, plus classique.

En technicienne hors pair, elle participe à l’élaboration de ses cymbales avec des fabricants turques et américains.

Rendez-vous Vendredi 25 mai, à 20h30, à tous les mélomanes, jazzeux, musicos, entomologistes, aérostiers, sage-femmes et curieux de découvertes.