Journée du patrimoine

villeouverute

Vieille ville ouverte – 13 septembre – 9h à 17h – entrée libre – Patrimoine

Plus de 2000 personnes avaient eu la chance de visiter et de découvrir certains secrets et curiosités de la vieille ville de Delémont, il y a deux ans, grâce à cette heureuse initiative de la Jeune Chambre Internationale. Le 13 septembre 2014, on renouvelle l’expérience et le patrimoine, d’ordinaire inaccessible, est mis à la portée du public.

«Ville portes ouvertes» est une manifestation d’exception, inscrite dans le cadre des festivités du 725e anniversaire de la ville de Delémont. Elle coïncide également avec les journées européennes du patrimoine 2014, qui ont pour thème «A table!»

De 9h à 17h, des visites inédites seront proposées: ouverture d’appartements de personnes privées; histoires et charmes des fontaines, ruelles closes, égouts à ciel ouvert, souterrains et passages improbables, etc, Toutes ces petites merveilles cachées seront exposées au grand jour. Dès 9h, le point de départ est le pavillon d’information, placé sous les arcades de l’Hôtel de Ville. Les membres de la JCI vous renseigneront et vous remettront le programme détaillé ainsi que le plan de la ville. Vous aurez la possibilité de vous inscrire à la visite du clocher de l’église St-Marcel. Pour toutes les autres visites, vous êtes libre de vous y rendre au gré de vos envies. Les lieux à explorer seront indiqués par des ballons bleus.

En savoir plus

Pour l’occasion, Musiu ouvrira ses portes pendant toute l’action pour faire découvrir sa cave à jazz intimiste, née au lendemain de la dernière guerre dans un ancien dispensaire. Encore aujourd’hui, la scène est constituée des planches des lits qui accueillaient les malades. Différentes actions musicales sont prévues, notamment le matin avec le contrebassiste David Brito et l’après-midi avec Serge Kottelat à la guitare et Le Schindou à l’accordéon.

 

Historique des locaux de la cave à jazz Musiù

 Les locaux situés Place Monsieur, soit la cave à jazz, le caveau, les fours à pain et probablement la tour au dessus de l’entrée de la cave à jazz faisaient partie de l’ancien château de Delémont qui s’élevait entre la partie ouest du château actuel

et le Chatelet. Ce château est mentionné dans des documents datant du 15e siècle et servait probablement de résidence au représentant du Prince-Evêque.

Il est probable qu’ils ont été utilisés comme prison, un anneau subsiste scellé dans le mur du caveau, ou comme cave à vin.

En 1939-1945, durant la deuxième guerre mondiale, les locaux de la cave à jazz ont été aménagés en dispensaire pour l’accueil des blessés par la DAP, Défense Aérienne Passive, ancêtre de la protection civile actuelle. Ils ont servis ensuite de magasin de matériel à l’armée lors de cours de répétition. En même temps un des locaux était équipé de douches utilisées par les SRD, pour les équipes de football lors des matchs sur le terrain de foot du stand.

En 1975, la commune mettait à disposition de l’orchestre de jazz « Dixie Hot Six » ces locaux pour y répéter à la condition de les restituer à la première réquisition dans l’état originel. Il faut savoir que les occupants habituels de ces lieux étaient des rats et que cet endroit était régulièrement inondé par les eaux de refoulement lors de fortes pluies.

porte_jazzSous l’impulsion de deux membres du Dixie Hot Six, Nicolat Carnat et Jean-Pierre Koenig, avec l’aide des autres musiciens et par la suite de nombreux bénévoles, un Jazz-Club s’est créé en 1976 qui devait prendre la suite des 12 festivals de jazz annuels organisés principalement à la salle St-Georges par la même équipe dès 1966.

Il y a donc 38 ans que la musique de jazz résonne dans ces lieux où de nombreux orchestres principalement amateurs, mais également professionnels se sont succédés. Ce lieu mythique est connu des musiciens de toute la Suisse et même au-delà de nos frontières en particulier pour l’ambiance conviviale et la qualité d’écoute du public delémontain.